roads, cars, sky view

ARVAL FINALISE L’ACQUISITION DE L’ACTIVITÉ DE GESTION DE FLOTTE AUTOMOBILE DE GE CAPITAL EN EUROPE

Stratégie 4 Nov 2015

ARVAL FINALISE L’ACQUISITION DE L’ACTIVITÉ DE GESTION DE FLOTTE AUTOMOBILE DE GE CAPITAL EN EUROPE

BNP Paribas annonce aujourd’hui que sa filiale Arval a conclu l’opération de rachat de l’activité européenne de gestion de flotte automobile de GE Capital annoncée en juin dernier. Arval devient numéro 1 de la location longue durée avec services en Europe.

Grâce à cette acquisition, Arval devient n°1 de la location multimarque de véhicules d’entreprise en Europe. L’opération porte sur plus de 160 000 véhicules situés dans 12 pays européens, dont les trois quarts en France, en Allemagne et au Royaume-Uni et représente un encours d'environ 2,4 Md€.

Cette opération a été finalisée après obtention de l'agrément de toutes les autorités réglementaires, notamment de la Commission Européenne. Elle s’inscrit dans une transaction plus globale qui intègre également Element Financial, le partenaire stratégique d'Arval en Amérique du Nord. Element Financial a ainsi finalisé le rachat de l'activité de GE Capital Fleet Services aux Etats-Unis (fin août), au Mexique, en Australie et en Nouvelle Zélande (fin septembre). L’Alliance Element-Arval devient désormais un leader mondial, avec une flotte de plus de 3 millions de véhicules dans 47 pays.

Philippe Bismut, CEO d'Arval, déclare : « Nous sommes ravis d'accueillir les collaborateurs et les clients de GE Capital fleet services en Europe. Nos clients bénéficieront désormais d’une couverture géographique renforcée et nous nous efforcerons, plus que jamais, de leur offrir notre qualité de service et notre conseil d’expert. Bénéficiant de la solidité de BNP Paribas et de l’expertise locale de ses équipes, Arval devient numéro 1 de la location longue durée avec services en Europe. En réaffirmant notre coopération avec Element Financial, nous créons un maillage solide et encore plus efficient à travers le monde. »

L’opération aura un impact mineur sur le ratio Common Equity Tier 1 du Groupe. Cet impact est plus que compensé sur l'année par les cessions de titres Klépierre réalisées en juin et en novembre 2015.

Lire la suite Voir moins