roads, cars, sky view

ARVAL ET GE SIGNENT UNE LETTRE D'INTENTION POUR LE RACHAT DE GE CAPITAL FLEET SERVICES EN EUROPE

Stratégie 29 Jun 2015

ARVAL ET GE SIGNENT UNE LETTRE D'INTENTION POUR LE RACHAT DE GE CAPITAL FLEET SERVICES EN EUROPE

BNP Paribas annonce aujourd’hui la signature par Arval d’une lettre d’intention avec GE Capital portant sur le projet d’acquisition de son activité européenne de gestion de flotte automobile

Ce projet d’acquisition porte sur un périmètre de 160 000 véhicules situés dans 12 pays européens, dont les trois quarts en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, et représentant près de 2,4 Md€ d’actifs au 1er trimestre 2015. Il devrait renforcer significativement la position d’Arval dans son marché, avec une présence de premier plan en Europe et une flotte mondiale autour de 900 000 véhicules.

Ce projet s’inscrit dans une transaction plus globale selon laquelle Element Financial, partenaire majeur d'Arval en Amérique du Nord, devrait racheter l'activité de GE Capital Fleet Services aux Etats-Unis, au Mexique, en Australie et en Nouvelle Zélande. Arval et Element Financial renforcent ainsi la position de « Element-Arval Global Alliance » pour en faire un leader mondial, avec une flotte de plus de 3 millions de véhicules dans une quarantaine de pays.

Thierry Laborde, Directeur Général Adjoint de BNP Paribas, en charge des Marchés Domestiques, a déclaré : « Pour le Groupe BNP Paribas, ce projet pourrait accroître la présence de notre activité de gestion de flotte sur le marché européen. Il marque une étape supplémentaire dans la stratégie active du Groupe de renforcement du leadership de ses activités spécialisées en Europe. »

Philippe Bismut, Président-Directeur Général d'Arval, a souligné : « Grâce à ce projet, Arval deviendrait le leader de la location longue durée avec services en Europe, et je suis persuadé que nos clients bénéficieront pleinement de notre couverture géographique, de notre expertise et de notre dimension. Nous nous réjouissons également de cette nouvelle coopération avec Element Financial et nous sommes profondément convaincus que celle-ci sera source de valeur ajoutée pour les deux partenaires. »

Ce projet d’acquisition devrait être finalisé au quatrième trimestre 2015, sous réserve de la signature des versions finales des contrats après consultation des partenaires sociaux et de l'obtention des autorisations réglementaires nécessaires. L’opération ne devrait avoir qu’un impact mineur sur le ratio Common Equity Tier 1 du Groupe, partiellement compensé par la vente récente d'une participation dans Klépierre.

Lire la suite Voir moins